Contenu:

Château de Neuschwanstein

Salle du trône

 

Image: Salle du trône

Cette salle d'apparat, qui avec son lustre haut de quatre mètres, donne une impression de sacré, s'étend sur les troisième et quatrième étages et sur toute la partie ouest du Palas.

A coté d'églises byzantines, c'est surtout la Allerheiligenhofkirche (église de la Toussaint) de Munich qui a servi de modèle. Dans l'abside nord, devait, à la place de l'autel, se trouver un trône, qui après la mort du roi ne fut pas réalisé.

 

L'union, église et salle du trône, souligne la conception de Louis de la souveraineté: Il ne se voyait pas seulement comme souverain par la grâce de Dieu, mais aussi comme médiateur entre Dieu et le monde entier. Cette idée se retrouve aussi dans la coupole décorée d'étoiles et la mosaïque du sol qu'elle enjambe, qui représente la terre avec sa végétation et sa faune.

Sous la voûte de la coupole, on peut voir des représentants de royaumes d'avant l'ère chrétienne. Les tableaux de l'abside montrent Jésus-Christ, les douze apôtres et six rois saints, les peintures murales, les exploits de rois et autres saints. La salle du trône n'était pas prévue pour les cérémonies officielles. Elle est l'expression de la prétention de Louis à la royauté.


| vers le haut de la page |